L'entreprise BATI SEC et SAIN est spécialisée dans la suppression des remontées capillaires et le traitement des remontées capillaires.

Les bâtiments anciens - d'avant 1959 - sont souvent atteints par le phénomène des remontées d'humidité capillaire. ( Eglise, Ecole, Mairie, Logements…)

Il est souvent oublié de traiter ce problème lors de travaux dans ces bâtiments.

Quelle que soit l'importance de ceux-ci :

Réfection des enduits, réfection des revêtements intérieurs… conservation, simple réfection des revêtements intérieurs ou des enduits extérieurs, rénovation, restauration, restructuration, agrandissement.

Par suite en très peu de temps :

Les enduits extérieurs se dégradent : taches, sorties de sels minéraux, destruction avec esquamation ou pulvérence…

Les plâtres pourrissent, les peintures cloquent…

Des odeurs d'humidité s'installent, le mobilier se dégrade…

Ce qui représente une perte d'investissement.

Les systèmes MURTRONIC et AQUARAID, non destructifs, suivant la politique actuelle des Architectes du Patrimoine, permettent de traiter ce problème.

Avant tout travaux dans un bâti ancien, il conviendrait de vérifier qu'il ne soit pas sujet à ce phénomène, et de le traiter si besoin le plus tôt possible en prévoyant une période d'assèchement avant la réfection des enduits.

Nous sommes à votre disposition pour effectuer tout diagnostic technique que vous souhaiteriez.

Décret 2002-120 du 30 janvier 2002

Décret relatif aux caractéristiques du logement décent pris pour l'application de l'article 187 de la Loi n° 2000 - 1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité au renouvellement urbain.

Article 2

Le logement doit satisfaire aux conditions suivantes, au regard de la sécurité physique et de la santé des locataires :

"1 - Il assure le clos et le couvert. Le gros œuvre du logement et de ses accès est en bon état d'entretien et de solidité et protège les locaux contre les eaux de ruissellement et les remontées d'eau. Les…"

MURS HUMIDES

Les murs des logements doivent empêcher les remontées d'eau.

Retour en haut de page

Traitement remontées capillaires